Nous n’avons jamais été modernes, tel est le postulat (et le titre) d’un livre du philosophe des sciences et des techniques Bruno Latour, paru en 1991, que les lycéens découvrent avec le collectif australien d’artistes A Constructed World.

S’intéressant au principe de « non-savoir » comme espace partagé, les artistes engagent les lycéens à activer les « quatre répertoires modernes » que propose Bruno Latour dans cet ouvrage, sans forcément en avoir compris le sens. Des costumes (de l’époque des Lumières, d’arbres, d’Adam et d’Éve et d’aujourd’hui) dans l’esprit des quatre répertoires sont à leur disposition pour leur permettent d’incarner ces différents états au cours de saynètes qu’ils dirigent puis filment ou photographient.