Dans un premier temps, les artistes présentent à un petit groupe d’élèves de 1e et de terminale, leur propre travail mettant en relief l’idée d’absurde et la notion erreur. Ensemble, ils tournent une vidéo sur le mouvement, le vide, l’absurde. Une installation intégrant la vidéo est mise en place dans le hall du lycée, elle y est présentée sur un chariot multimédias et des tirages extraits de ce projet sont exposés dans l’entrée du lycée.

Cette réalisation vidéo est ultérieurement utilisée dans une conférence sur le statut de l’art et de l’artiste donnée par les enseignants du lycée. Une visite au Cneai de l’exposition Le Feu scrupuleux, du duo d’artistes A Constructed World conclut l’atelier.