L’exposition Transmission qui s’est tenue au Centre national d’art contemporain villa Arson, Nice, du 18 mars au 4 juin 2006, a donné lieu à une collaboration avec la revue Multitudes .

Enfin, un numéro de Multitudes intitulé Transmission (Hors Série n°1, printemps 2007), la revue de philosophie, sociologie et économie politiques dirigée par Yann Moulier Boutang, qui aborde aussi la question de l’art contemporain, recueille, participe et clôture au sein de ses pages la réflexion sur la notion de transmission.
La revue qui s’est fait la spécialité d’une pensée sur les transformations du travail et du capitalisme, soit notamment le capitalisme cognitif, l’analyse des mouvements des travailleurs du spectacle (mouvement des Intermittents) ou l’analyse du modèle de l’artiste travailleur libéral, avait précédemment réalisé un numéro traitant entièrement du « rapport de l’art à son dehors ».

Le volume de 270 pages, en bichromie noire et jaune pale, contient un ensemble de participations théoriques ainsi que les participations visuelles d’Édouard Boyer, Bruno Serralongue, Stéphane Magnin, Temporary Services, Yann Sérandour, Tensta Konsthall, Matthias Bonopéra, artistes.

Sommaire :
- Présentation  : Sylvie Boulanger et Yann Moulier Boutang
- Question d’inadaptation : Sylvie Boulanger
- Quand le numérique s’invite dans la transmission de l’art  : Yann Moulier Boutang
- On nous cache tout / On nous dit rien — On nous cache tout / On nous dit tout : Eric Mangion
- Où est l’œuvre d’art ? : Peter Osborne
- La littérature est-elle transmissible ? : Christophe Fiat
- Aimer être quelconque, transmettre l’impossible  : Jac Fol
- Le futur antérieur de l’œuvre d’art  : Norbert Hilaire
- Médium n°1 : Matthias Bonopéra à Mikhaïl Bakhtine
- La transmission fétiche : Joseph Mouton
- La personnalité potentielle — Trans-subjectivité dans la société de contrôle : Brian Holmes
- Regarder et être regardé : une micro-politique de l’image : Maurizio Lazzarato